Passer au contenu principal

2 personnalités influentes à connaître en tant qu’enfants du millénaire

Simon and Gary HEader

Vers la fin de leurs études, la plupart des étudiants commencent à se poser de nombreuses questions : est-ce vraiment le diplôme que je voulais faire? Que vais-je en faire plus tard? Devrais-je directement poursuivre une maîtrise? Devrais-je faire une pause et voyager à travers le monde? Devrais-je plutôt acquérir de l’expérience? Ne suis-je pas en retard sur mes pairs?

Autant de questions que je me suis également posées. Et je dois l’avouer : le plus difficile est d’essayer de sortir du mode « panique ». Une fois que c’est fait, il est plus aisé d’organiser progressivement ses réflexions, de les poursuivre de manière plus sereine et d’aboutir à une décision (ou à un éventail plus restreint de choix).

Pour ma part, j’ai réussi à sortir de ce gouffre, si je puis m’exprimer ainsi, en discutant avec des professeurs, avec une professionnelle rencontrée dans le cadre d’un atelier du Centre des carrières et qui fait également du coaching, mais aussi et surtout en visionnant des vidéos/messages de deux personnages qui ont selon moi saisi les défis et les enjeux des enfants du millénaire. Il s’agit de Simon Sinek et de Gary Vaynerchuk.

J’ai découvert Simon Sinek lorsque j’étais plongée dans le visionnement de vidéos de motivation sur YouTube. Jusqu’à maintenant, les vidéos que j’ai le plus appréciées parmi les siennes sont celles qui portent sur la motivation des employés et celles qui soulignent l’impatience des enfants du millénaire, autant pour ce qui des relations humaines que de notre réalisation sur le plan carrière. Je me suis intéressée à sa personne et j’ai par la suite découvert l’écrivain : il est notamment l’auteur de Start with why, une œuvre que j’ai fièrement ajoutée à ma collection et que je compte bientôt dévorer.

Quant à Gary Vaynerchuk, je l’ai découvert sur Instagram. Il a aussi une chaîne YouTube et est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont Crushing It!, son œuvre la plus récente. Il s’agit d’un entrepreneur averti qui prend plaisir à aider des personnes de tout âge, mais surtout les jeunes, à trouver leur chemin (vous pouvez trouver des vidéos à ce propos sur son fil d’actualité Instagram ou sur YouTube). Il a su me rappeler qu’à mon jeune âge, il est trop tôt pour que je me dise que j’ai échoué, que je suis en retard, que je n’ai rien réalisé. Il a su me rappeler que nos possibilités en ce XXIe siècle sont immenses, pourvu qu’on prenne le temps de réfléchir à ce qui nous intéresse, de se lancer et de s’accrocher. Ses messages quotidiens sur Instagram ont le don de me redonner du punch. Je vous les conseille, vous m’en direz des nouvelles. 

Vous le verrez peut-être dans mon narratif, mais pour moi, ces deux personnes et leurs œuvres sont complémentaires. Ils m’ont permis de me recentrer, en particulier dans les moments où je suis tentée de m’apitoyer sur mon sort quand je vois une minorité de jeunes gens qui, à mon âge, connaissent déjà un fort succès dans leurs différents domaines d’activités. Pendant que moi « je me cherche encore ».

Attention, je ne vous dis pas que c’est une solution miracle où, d’un coup de baguette, vous aurez la réponse à toutes vos questions. Loin de là. Mais dans les moments où vous pensez que tout s’écroule autour de vous ou que le monde ne vous comprend pas, leurs œuvres/messages vous rappelleront que vous n’êtes pas seuls, ce qui est déjà rassurant. Mais mieux encore, elles vous remotiveront, vous aideront dans l’analyse de vos propres raisonnements et réflexions. Elles vous réconforteront lorsque vous avez l’impression que vos proches ne vous comprennent pas et elles tiendront allumée cette lueur qui vous éclaire sur ce long chemin qu’est la vie.

Fermer