Passer au contenu principal

Présentation du Professor Michalowski sur l’innovation en santé en présence du stratège en chef de l’innovation en santé de l’Ontario

Wojtek Michalowski

Ottawa est en passe de devenir un joueur important dans le secteur de l’innovation en soins de santé. L’une des approches pour atteindre cet objectif consiste à connecter les innovateurs cliniques de la région avec des gens qui ont le sens des affaires et veulent améliorer les soins aux patients.

Ce message s’est imposé comme l’un des grands thèmes de la présentation de Wojtek Michalowski, vice-doyen (recherche) de l’École Telfer et professeur d’informatique de la santé, lors de la conférence midi « I3 » – Industry, Issues and Insights – tenue au Château Laurier le 7 février.

La rencontre « I3 » qui a été organise par la Chambre de commerce d'Ottawa et l’Ottawa Business Journal, avec le soutien de l’École Telfer avait comme conférencier principal le stratège en chef de l’innovation en santé de l’Ontario William Charnetski. M. Charnetski a parlé des efforts déployés pour faire de l'Ontario un chef de file mondial non seulement pour les technologies de la santé nouvelles et innovatrices.

Le premier conférencier, M. Michalowski, a fait remarquer qu’Ottawa possède un vibrant secteur de la haute technologie et offre également un vaste bassin de talent et des ressources abondantes en soins de santé. La ville capitale a donc tout ce qu’il faut pour devenir un leader national en innovation en soins de santé à condition que d’autres éléments soient en place, a-t-il affirmé.

L’un de ces éléments nécessaires : un esprit intrapreneurial. « L’innovation en soins de santé est comparable à une start-up que l’on développe à l’intérieur de l’organisation ou du système. Les personnes qui la dirigent doivent donc connaître l’intrapreneuriat, autrement dit savoir être des entrepreneurs à l’interne. Cela signifie savoir quelles sont les forces qui favoriseront l’innovation, celles qui la tueront, les compétences nécessaires et les meilleures pratiques et les façons de procéder à adopter ».

Un autre élément important, dit M. Michalowski, est une coordination accrue entre les praticiens des soins de santé et les chercheurs qui étudient les systèmes de santé. Il en a donné pour exemple le Telfer Health Transformation Exchange (THTEX), des rencontres où peuvent discuter et apprendre les innovateurs en soins de santé et les professeurs de gestion et de génie.

« Ottawa est particulièrement bien placée, avec la bonne taille de capital humain et de champ d’action  et des gens vraiment novateurs et talentueux. L’innovation enthousiasme énormément les différents acteurs mais la coordination est parfois absente. Grâce au programme THTEX, nous espérons contribuer à une meilleure coordination ».

Une interview avec M. Michalowski après la rencontre a été diffusée en direct sur la page Facebook de la chambre de commerce. Vous pouvez regarder l’entrevue ici : https://www.facebook.com/ottawachamberofcommerce/

Fermer