Passer au contenu principal

Des étudiants de l'École Telfer font la promotion du commerce équitable du cacao en Haïti

Des étudiants de l'École Telfer font la promotion du commerce équitable du cacao en Haïti

Trois équipes d’étudiants du cours ADM 3718 - Commerce international avec le professeur Garrick Apollon ont travaillé sur un projet de session visant à convaincre des compagnies canadiennes d’investir et d’acheter des produits de cacao équitable d’Haïti pour faire du chocolat et des produits chocolatiers. Le défi pour les étudiants a été organisé selon le format de l’émission télévisée « The Apprentice ». Les étudiants ont dû remettre un rapport écrit et ils ont dû faire une présentation orale auprès d’un comité d’évaluation. Le comité (sur la photo) était constitué de Monsieur Carlo Sévère, Ministre-conseiller à l’Ambassade d’Haïti, Carl Apollon, Président du Groupe Intercal, Monsieur Frantz Liautaud Ambassadeur d’Haïti au Canada, Madame Carré, Ministre-conseiller à l’Ambassade d’Haïti, Madame Jennifer Williams, PDG, Camino et Professeur Garrick Apollon. Félicitations aux étudiants de l’équipe gagnante du défi, constitué d’Asmaâ Alaoui, Soufiane Bakas, Julie Bédard, Chris Daccache, Reda Laalaj et Mehdi Rais !

Tel qu’expliqué par Professeur Apollon, ce n’est pas tous les jours que des étudiants doivent faire une présentation auprès d’un ambassadeur et d’une PDG d’une coop canadienne telle que Camino. « J’étais nerveux pour eux et je suis fier de leurs accomplissements et de leur travail. Je tiens aussi à remercier chaleureusement les juges qui ont donné généreusement plus d’une demi-journée de travail pour ce projet de l’École Telfer» affirme Professeur Apollon.

Inspiré de son expérience avec Professeur Adam Grant de à l’École Wharton de la University of Pennsylvania, Professeur Apollon a décidé de faire travailler ses étudiants sur un projet réaliste à « caractère social ». Puisque le gouvernement des États-Unis a récemment annoncé des investissements de centaines de million de dollars en Haïti via USAID pour le développement de l’industrie haïtienne du cacao, il est ainsi réaliste de penser que le projet des étudiants de l'École Telfer pourrait peut-être avoir convaincu des entreprises canadiennes d’investir en Haïti. Le but du projet était d’ailleurs de faire réaliser aux étudiants de l’École Telfer qu’ils ont aussi le pouvoir de changer le monde, car trop souvent les gens pensent que seul des donations caritatives et des projets à caractère humanitaire peuvent amener des changements durables dans des pays en voie de développement comme Haïti. Par contre, la réponse est aussi dans la promotion d’investissements étrangers responsables et  dans la promotion du commerce équitable, et les étudiants de l’École Telfer détiennent la formation pour remplir cette mission.  

 

Fermer