Passer au contenu principal

Sylvain Durocher présentera une recherche à la London School of Economics

Les grandes firmes  comptables souhaitant attirer les membres de la Génération Y adaptent de façon stratégique leurs messages de recrutement pour les rendre conformes aux valeurs et aux attentes de ce groupe, selon une nouvelle recherche effectuée par un professeur de l’École de gestion Telfer.

Les textes de recrutement publiés sur les sites Web de ces entreprises ont été analysés par les chercheurs, Sylvain Durocher de l’École Telfer et Merridee Bujaki et François Brouard de l’École Sprott de l’Université Carleton. Les attentes des futurs comptables de la Génération Y en termes d’expérience et d’environnement de travail se reflètent dans les messages des entreprises. Ces textes destinés à la Génération Y visent également à contrer les mauvaises perceptions liées notamment au stéréotype négatif du comptable, aux questions d'équilibre travail/vie personnelle et au manque de diversité dans les cabinets comptables.

Cette étude contribue à la littérature en mobilisant la théorie de la légitimité pour mieux comprendre les phénomènes comptables. Une contribution unique de cette recherche est de suggérer que la socialisation des nouvelles recrues au sein des cabinets comptables constitue un processus à deux sens dans lequel les jeunes de la Génération Y contribuent à la production et à la reproduction de l’identité des comptables professionnels.

M. Durocher présentera cette étude à la London School of Economics, le 28 janvier.

Fermer