Passer au contenu principal

Futur diplômé : Maxime Therrien-Arel

Photo of Maxime Therrien-Arel surfing

« Je crois que de se concentrer sur ce qui nous passionne naturellement nous permet d'accomplir beaucoup plus. » Voilà les mots de Maxime, un étudiant qui en est à sa quatrième année à l'École de gestion Telfer.

Ses passions? Le surf, la résolution de problèmes et son champ d'études, la gestion internationale. « Je suis l'un des quelques surfeurs à l'Université d'Ottawa. Je crois qu'il est essentiel d'avoir un passe-temps, quelque chose qui nous passionne et que nous voulons faire beau temps, mauvais temps, parce que c'est ce qui nous fait repousser nos limites. C'est la seule façon d'accomplir de grandes choses. »

Revenons quatre ans en arrière : Maxime était en dernière année du secondaire et visitait l'Université d'Ottawa à l'occasion d'une journée portes ouvertes. « La gestion était quelque chose qui m'intéressait, et j'espérais pouvoir me spécialiser rapidement. »

Aujourd'hui, Maxime est l'exemple parfait de l'étudiant engagé qui saisit les occasions qui s'offrent à lui. Ces quatre dernières années, Maxime a pris part à de nombreux événements de réseautage et a rencontré plein d'étudiants et de professionnels aux intérêts variés et issus de tous les domaines, sans compter sa participation au programme de mentorat et aux consultations individuelles.

Qui plus est, il a profité deux fois du programme d'échanges pour se rendre en France et en Australie. « Je suis fier des deux échanges que j'ai eu l'occasion de faire lors de ma troisième année d'université. Je crois que de s'adapter à un nouvel environnement, tant sur les plans personnel et professionnel que sur le plan culturel, devrait être obligatoire. S'adapter à la vie dans une petite ville en France, faire de l'immersion anglaise en Australie, partir pour une longue période et sortir de ma zone de confort étaient un défi, mais aussi une expérience incroyable. Je me suis fait des amis de partout dans le monde et j'ai perfectionné mes aptitudes professionnelles en participant à des séminaires et à des projets très intéressants et, bien entendu, en faisant du réseautage. »

Quand nous lui demandons s'il a des conseils à donner aux futurs étudiants, il répond avec cœur de s'impliquer dans le programme de mentorat, de se joindre à des clubs étudiants, de s'inscrire au programme d'échanges et de profiter de chacune des occasions offertes par l'École de gestion Telfer.

« Aujourd'hui, je me sens prêt à affronter tous les défis du monde des affaires. »

Ajoutez Maxime Therrien-Arel à votre réseau LinkedIn

Aussi, vous pouvez suivre le fil des activités de l'École de gestion Telfer sur LinkedIn ici!


Publication : 7 avril 2017 | Catégorie : Futurs diplômés

Fermer