Passer au contenu principal
 |  Catégorie : Annonces Telfer  |  Étiquettes : impact

« À quoi pourra me servir mon diplôme en arts? » Voilà une question que de nombreux étudiants et étudiantes se posent souvent. C’est pourquoi Elena Valenzuela, professeure agrégée au Département des langues et littératures modernes de la Faculté des arts, a décidé d’agir. Avec le soutien du doyen, Kevin Kee, et de la vice-doyenne aux programmes, Sylvie Lamoureux, elle a mis sur pied l’option Entrepreneuriat, créativité et innovation sociale, conçue pour répondre aux besoins de nos créateurs, agents de changements et esprits intrépides! Ce microprogramme personnalisé pour les étudiants en arts est le fruit d’un partenariat avec l’École de gestion Telfer.

La nouvelle option Entrepreneuriat, créativité et innovation sociale leur offre d’enrichissantes occasions d’apprentissage par l’expérience ainsi qu’un environnement stimulant et le soutien nécessaire pour qu’ils puissent développer leurs compétences entrepreneuriales. Le programme permet d’explorer de nombreuses possibilités, qu’il s’agisse de lancer une entreprise de type traditionnel ou à vocation sociale, ou encore d’appliquer ses aptitudes entrepreneuriales au sein d’une organisation existante.

Stephen Daze, entrepreneur en résidence Dom Herrick et professeur à l’École de gestion Telfer, donne certains des cours auxquels les étudiants peuvent s’inscrire dans le cadre de cette option. « Les nouvelles entreprises les plus vigoureuses sont celles qui réunissent un bon mélange de compétences variées », explique-t-il. « Permettre à des étudiants issus de différentes facultés d’apprendre ensemble et de collaborer à des projets conjoints est un bon moyen d’encourager et de favoriser l’émergence d’un esprit multidisciplinaire susceptible de donner naissance à des entreprises dynamiques et saines », soutient-il.

Pendant la durée de leur programme, les étudiants n’ont qu’à s’inscrire à chacun des six cours désignés pour que l’option figure sur leur relevé de notes officiel. La professeure Valenzuela a bon espoir que ces cours les aideront à étendre et à diversifier leurs compétences. Mais le plus important, à ses yeux, c’est qu’ils puissent utiliser l’ensemble des compétences qu’ils acquièrent dans leur programme d’études en les appliquant à des projets de groupe dans le cadre de l’option. « Sur le plan professionnel, c’est une expérience précieuse que d’apprendre à travailler en groupe et à résoudre des problèmes en collaborant avec des gens issus de disciplines variées », commente-t-elle.

« Commencez par trouver quelque chose qui vous tient à cœur. Cela fait, nous vous aiderons à acquérir les compétences dont vous aurez besoin pour en faire votre travail, en vous fournissant le mentorat et le soutien nécessaires », affirme Elena Valenzuela, qui donnera le tout nouveau cours AHL3700 – Créativité et innovation, à partir de l’automne 2018.

Qu’ils aient envie de fonder leur propre entreprise ou de secouer l’ordre établi au sein d’une entreprise existante, les étudiants et étudiantes trouveront dans cette nouvelle option transdisciplinaire les outils dont ils auront besoin pour devenir les grands entrepreneurs et innovateurs sociaux de demain.

Cliquez ici pour en savoir plus au sujet des options transdisciplinaires à la Faculté des arts en conjonction avec l'École de Gestion Telfer.


© 2018 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

Fermer