Passer au contenu principal

Jane Borla
Jane Borla
Étudiante en 2e année de finance

En règle générale, on serre la main des personnes que l’on rencontre pour la toute première fois. À bonne poignée de main, bonne première impression : si une poignée de main ordinaire n’est pas nécessairement marquante, on ne peut en dire autant d’une mauvaise.

Voici quelques points à retenir et à éviter afin de ne pas transmettre une impression de malaise, d’agressivité ou de piètre estime de soi au moment de serrer la main qui nous est tendue.

À FAIRE

1. Maintenez un contact visuel et souriez
En maintenant un contact visuel et en souriant, vous vous montrez amical et manifestez votre intérêt envers votre interlocuteur. C’est une première étape pour établir la confiance entre vous.

2. Offrez une poignée ferme
Le mouvement est amorcé par le coude et non par l’épaule; quant au poignet et à l’avant-bras, ceux-ci demeurent rigides. Le creux reliant votre index et votre pouce devrait rencontrer celui de la main tendue. Pressez vos doigts ensemble et entourez-en la paume de votre interlocuteur, sans vous agripper à ses doigts. Appliquez une pression légère mais ferme, signe de confiance en vous.

3. Soyez bref
Pour une poignée de main professionnelle, donnez jusqu’à trois légères pompes ou gardez le contact pendant environ trois secondes. Évitez de trop en faire. Maintenir le contact trop longtemps pourrait créer un malaise chez votre interlocuteur et dégager une impression d’anxiété ou de mauvaise estime personnelle.

À ÉVITER

1. Le poisson mort
Cette poignée de main survient lorsque l’une des parties offre à l’autre une main froide et moite sous l’effet de la nervosité. Si vous transpirez, essuyez discrètement votre main sur vos vêtements avant de la tendre. Si possible, lavez-vous les mains et séchez-les avant d’approcher vos interlocuteurs.

2. La petite demoiselle
Il s’agit de la poignée de main flasque offerte du bout des doigts, lorsque la main est mollement déposée sur celle de l’autre, sans que l’on y applique de pression. Cette poignée de main peut vous faire paraître malhabile, faible, inefficace ou désintéressé.

3. Le broyeur
Tout le contraire de la petite demoiselle, le broyeur consiste à appliquer de la pression au point de susciter de la douleur chez l’autre. Évitez cette poignée de main qui, en plus de vous faire paraître agressif, n’est ni accueillante, ni professionnelle.

Maintenant que vous connaissez les rudiments d’une bonne poignée de main, mettez vos connaissances en pratique. Faites-en l’essai auprès de vos amis et des membres de votre famille; le moment venu, vous serez ainsi apte à faire une excellente première impression.

 

Sources
Get a Grip (Handshake Do’s and Don’ts)
Are You Making One of These Handshake Mistakes?
7 Handshake Rules You Shouldn’t Break

© 2018 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

Fermer