Passer au contenu principal

Sonya Gankina
Sonya Gankina
Étudiante en 2e année de marketing

Bonjour, votre gentille blogueuse universitaire est de retour! Cette fois-ci, nous discuterons de la participation aux activités étudiantes. Croyez-le ou non, il y a de bonnes et de mauvaises façons de s’y prendre. Cet article a été inspiré par Rebecca McCormick, qui a été une remarquable mentor pour moi au cours de ma première année d’étude.

Commençons par le « pourquoi ». Les étudiants vont à l’université, assistent à leurs cours, obtiennent des notes et rencontrent de nouvelles personnes. Mais souvent, le côté pédagogique n’est pas suffisant. Généralement, c’est notre participation et nos expériences de bénévolat qui nous permettent de vivre de nouvelles choses et d’élargir notre réseau. Bien sûr, l’implication universitaire ne sera pas la même d’une personne à l’autre. Il est possible que vous cherchiez à vous joindre à un club Telfer (certains d’entre eux recrutent en ce moment, alors consultez leurs pages Facebook) ou peut-être aimeriez-vous simplement assister à différents événements. Commencez par réfléchir à ce qui est important pour vous et à vos priorités.

Pour ma part, je me suis impliquée en devenant ambassadrice du Centre des carrières de Telfer, puis en me joignant au Réseau de femmes en gestion (WMN). J’ai aussi commencé à assister à différents événements dans la région comme Creative Mornings et Local Talks. Au début de l’année, j’ai été choisie pour participer au Programme de mentorat par les cadres, un programme que je recommande vivement à tout le monde. Les participants acceptés sont jumelés avec un cadre dans leur domaine, qu’ils rencontrent pendant l’année. Je participais à autant d’activités que possible.

J’étais si impliquée que j’ai commencé à négliger mes études parce que je n’en avais plus le temps et j’avais l’impression que mes priorités avaient changé. Je me suis rendu compte que j’avais besoin de mieux équilibrer mon horaire, sans savoir comment m’y prendre. Étonnamment, j’ai découvert comment lors d’un événement auquel j’assistais, un événement grandiose en fait ― la Célébration du Centre des carrières. Rebecca, qui avait été ma mentor pendant ma première année, était présente ce soir-là et je lui ai demandé comment garder un bon dossier scolaire tout en poursuivant mon implication universitaire.

Voici les constats tirés de notre conversation :

Déterminez les activités auxquelles vous voulez vous associer.

Pour moi, il s’agit de 3 choses : le Réseau WMN, mon milieu de travail et Telfer en général. Comme je serai VP, Carrière pour le WMN l’an prochain, j’appuierai tous nos événements et j’y participerai autant que possible. Je veux aussi être associée à mon milieu de travail parce que le marketing est un grand réseau de créateurs et qu’il faut avoir des contacts dans l’industrie. Et bien sûr, il y a pour moi Telfer, parce que je veux appuyer mon école et laisser ma marque ici.

Faites acte de présence.

S’il y a un événement important auquel vous aimeriez assister, mais que vous avez aussi un tas d’autres obligations, sans compter vos examens, ne vous faites pas de souci. Vous n’avez pas à rester pendant tout l’événement, surtout s’il s’agit d’un événement de réseautage. Circulez dans la salle, assurez-vous d’être vu par les personnes clés, mangez une bouchée ou deux puis sentez-vous bien à l’aise de partir!

Il est si facile de crouler sous le poids des nombreuses possibilités offertes à Telfer et dans la collectivité. Toutefois, en assistant à tout, vous serez non seulement confus, mais vous risquez aussi de manquer des événements qui sont réellement importants; c’est pourquoi mon constat no 1 est crucial. Aussi, la recherche de l’équilibre dans son ensemble est très importante et l’école devrait être la première priorité. Après tout, c’est la raison pour laquelle nous sommes tous ici, non?

Alors, réduisez le champ de votre implication et réaménagez votre horaire en tenant bien compte de vos priorités personnelles. Bonne chance dans vos examens finaux! L’été est si proche.


© 2018 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

Fermer