Passer au contenu principal

Agnes Grudniewicz

Agnes Grudniewicz apporte une expertise exceptionnelle en recherche sur l’un des plus grands défis pour les systèmes de santé : la prestation des soins pour les patients complexes.

« Beaucoup de patients gèrent bien leurs maladies chroniques, mais certains d’entre eux sont considérés comme complexes parce qu’ils utilisent plus souvent les services ou en raison d’éléments tels que la multimorbidité et la vulnérabilité  psychosociale », explique la professeure Grudniewicz, professeure adjointe en gestion et analytique de la santé. À ce niveau de complexité, les systèmes de santé qui sont organisés fondamentalement en fonction des maladies conviennent moins bien à leurs besoins. « Trouver des solutions au problème de la complexité des patients devient donc de plus en plus urgent tant au niveau des systèmes de santé que des fournisseurs de soins ».

Elle effectue actuellement des analyses de l’initiative provinciale de soins intégrés appelée Maillons santé, conçue pour améliorer les soins aux 5 % des patients qui coûtent le plus cher au système de soins de santé. La professeure Grudniewicz et son équipe étudient les incidences de certains facteurs au niveau de l’organisation et du réseau sur la mise en œuvre de soins intégrés en collaboration avec le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario et le Health System Performance Research Network. « Identifier les facteurs critiques pour la réussite de Maillons santé, que ce soit au niveau de l’infrastructure, de la culture, des partenariats ou autres, permet de mieux distribuer les ressources pour favoriser l’intégration des soins de santé ».

Titulaire d’un baccalauréat en commerce avec spécialisation en finance de l’École Telfer en 2009 (première de sa promotion), la professeure  Grudniewicz a fait son doctorat en recherche sur les services de santé, avec spécialisation en résultats et évaluation, à l’Institute of Health Policy, Management and Evaluation de l’Université de Toronto.  Plus récemment, elle a été boursière de recherches post-doctorales au Lunenfeld-Tanenbaum Research Institute et au Health System Performance Research Network. Jeune chercheuse encore, elle a déjà reçu de nombreuses subventions et récompenses nationales et provinciales d’un montant total de 200 000 $ en fonds compétitifs.

« Améliorer les soins aux patients complexes, c’est un énorme défi. Par contre, les gestionnaires sont plus en mesure de faire des changements positifs au niveau des organisations ou des réseaux grâce aux recherches prometteuses en systèmes de santé », dit la professeure  Grudniewicz. « Ce nouveau progrès peut réduire les coûts, l’utilisation abusive du système et l’épuisement professionnel du personnel soignant en plus d’améliorer les soins aux patients complexes ainsi que leur qualité de vie et celle de leurs aidants. »

© 2018 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

Fermer