Passer au contenu principal

L’école Telfer souhaite la bienvenue à Mohamed Chelli, nouveau professeur de comptabilité. Il enseigne, entre autres, la comptabilité financière et la comptabilité de gestion. Ses recherches portent, entre autre, sur les indicateurs de performance socio-environnementale. Il a obtenu son doctorat en comptabilité des universités Laval et Paris-Dauphine et était précédemment professeur de comptabilité à Toulouse Business School en France.

Le professeur Chelli affirme que les gouvernements, les politiciens, les parties prenantes et les entreprises surveillent de près l’élaboration des indicateurs de performance socio-environnementale. CDP, appelé Carbon Disclosure Project, est actif depuis 15 ans. Plus récemment, le Conseil de stabilité financière (FSB), présidé par le gouverneur de la Banque d’Angleterre, Mark Carney, a créé un groupe de travail sur l’information financière relative au changement climatique (Task Force on Climate-related Financial Disclosures, ou TCFD), a fait remarquer le professeur Chelli. Sous la direction de Michael Bloomberg, le groupe de travail cherche des façons plus efficaces pour les entreprises pour présenter les informations financières relatives au climat. On trouve parmi les membres de ce groupe, le responsable des investissements durables de l’Office d’investissement du Régime de pension du Canada. Indépendamment, la France a rendu obligatoire l’an dernier la déclaration par les investisseurs institutionnels de ce qui pourrait avoir une incidence sur le changement climatique. Selon la revue ESG Magazine c’était « l’un des changements les plus complets au monde en faveur de données financières durables sur les finances publiques  ».

I ajoute: « Il y a maintenant plusieurs initiatives visant à améliorer et à normaliser les informations concernant le changement climatique et l’environnement, et je travaille plus particulièrement sur les pratiques de légitimation des organismes de mesure de la performance socio-environnementale qui surveillent les firmes. Mes études analysent également la façon dont les mesures produites exercent une certaine pression à la fois sur les sociétés surveillées et sur les autres partis concernés ».

© 2018 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

Fermer