Passer au contenu principal

Ce que nous offrons

Notre Proposition

Ce que nous offrons

Veuillez noter que le programme de maîtrise ès sciences en systèmes de santé n'est pas offert présentement en français.

Rigueur et variété : la maîtrise ès sciences en systèmes de santé de l’École de gestion Telfer vous donnera les connaissances et les compétences requises pour mener des travaux de recherche interdisciplinaires en systèmes de santé tout en vous permettant de personnaliser ces derniers afin qu’ils soient conformes à vos besoins et à vos intérêts.

Établissez votre carrière sur les fondements de la recherche en systèmes de santé

La plupart des étudiantes et des étudiants terminent notre programme en 18 mois. Au cours de cette période, vous suivrez les cours du tronc commun, qui vous inculqueront les connaissances fondamentales requises pour déterminer les méthodes de recherche pertinentes ainsi que concevoir votre projet de thèse et le mener à bien de manière rigoureuse et structurée.

En fait, vous satisferez à la plupart des exigences du programme simplement en effectuant des recherches pour votre thèse, un document qui mettra en évidence vos intérêts et vos compétences en matière de recherche et qui, en plus d’être soumis aux examinatrices et aux examinateurs de l’École de gestion Telfer, sera également présenté dans le cadre d’un séminaire ouvert au public.

Puisez dans les toutes dernières connaissances

Dans le cadre du programme du tronc commun, vous devrez assister à la série de séminaires de recherche en systèmes de santé, un ensemble de séminaires interactifs donnés par des chercheuses et des chercheurs en systèmes de santé parmi les plus prestigieux du Canada et du monde entier. Ces activités exceptionnelles vous permettront d’approfondir votre savoir, de découvrir les dernières percées dans le domaine et de prendre connaissance de possibilités de recherche hors du programme.

Menez des travaux de recherche sur des éléments cruciaux des systèmes de santé

Personnaliser votre programme d’études en vous concentrant sur l’un des trois volets suivants.

  • Gestion : Concevoir des approches organisationnelles, financières et opérationnelles pour améliorer la qualité et l’efficacité des services de santé
  • Informatique : Protéger et mettre à profit l’information sur la santé afin d’améliorer la qualité des soins offerts, et exploiter les dernières percées des technologies de l’information pour assurer aux fournisseurs de soins de santé un meilleur soutien ciblé
  • Études empiriques : Exploiter les données et les meilleures preuves disponibles pour évaluer de nouvelles méthodes visant à améliorer la prestation de services de santé

Les cours au choix vous permettent d’acquérir des connaissances spécialisées qui vous serviront pour votre thèse. Le programme propose, par l’entremise de l’Université d’Ottawa et de l’Université Carleton, des dizaines de cours, regroupés en sept thèmes :

  • qualité des soins;
  • organismes de soins de santé;
  • services de santé et politiques connexes;
  • informatique et technologie en matière de santé;
  • santé publique et promotion de la santé;
  • prise de décisions cliniques et soutien connexe;
  • analyse et optimisation de systèmes de santé.

Spécialisation en durabilité de l’environnement

L’objectif du programme pluridisciplinaire est de fournir aux étudiants les connaissances et les habilités nécessaires pour l’identification et l’examen des dimensions économiques, juridiques, politiques et scientifiques des questions environnementales, et d’appliquer une approche basée sur les données probantes à l’élaboration de politiques rationnelles pertinentes.

Acquérez une expérience pratique tout en travaillant à votre thèse

Avant la fin de votre deuxième session, vous devrez soumettre un projet de thèse bien défini au comité de direction chargé des thèses. Une fois le projet approuvé, vous commencerez à travailler à votre thèse sous la supervision de professeurs spécialisés dans votre domaine d’étude.

En parallèle, vous pourrez entreprendre votre stage dans le domaine de la recherche en gestion de la santé au sein de l’un de nos organismes partenaires. Élément distinctif de notre programme, ce stage vous permet non seulement d’effectuer des recherches pour votre thèse dans un véritable milieu de soins de santé, mais aussi de prendre part aux travaux d’éminents chercheurs de l’établissement d’accueil.

Une formation rigoureuse et des possibilités attrayantes : obtenez le meilleur de deux mondes! Optez pour la maîtrise ès sciences en systèmes de santé.

Suivre une séquence logique

La plupart des étudiantes et des étudiants terminent la maîtrise ès sciences en systèmes de santé en 18 mois.

  • Les deux premières sessions sont consacrées aux cours du tronc commun et au choix ainsi qu’à la préparation du projet de thèse.
  • Avant la fin de la deuxième session, il faut soumettre le projet de thèse à l’approbation du comité de direction.
  • En tout temps après l’approbation du projet de thèse, il est possible d’effectuer le stage dans le domaine de la recherche en gestion de la santé.
  • Les recherches relatives à la thèse doivent être poursuivies durant le stage, par la suite le projet de thèse doit être soumise et soutenue.
Automne, première année Minimum de deux cours (six crédits)  
Hiver, première année Minimum de deux cours (six crédits)
  Conclusion du projet de thèse
Printemps-été, première année MHS 7991 – Stage dans le domaine de la recherche en gestion de la santé (six crédits)
  MHS 7999 – Thèse (12 crédits)
  Collecte de données
Automne, deuxième année MHS 7999 – Thèse
Hiver, deuxième année MHS 7999 – Thèse
  Analyse et rédaction
Printemps-été, deuxième année MHS 7999 – Thèse
  Soumission et soutenance de la thèse

*MHS 6991 - Séminaires de recherche en système de santé. Les étudiants doivent assister régulièrement à des séminaires pendant la durée du programme. Normalement, les étudiants présentent leur projet de thèse et les résultats de leur recherche préliminaire au cours d'un de ces séminaires au trimestre de printemps/été (première année).

Série de séminaires de recherche en systèmes de santé

Ces séminaires, animés par des chefs de file du domaine des systèmes de santé dont l’expertise est variée, attirent depuis plusieurs années les corps professoral et étudiant de l’Université d’Ottawa ainsi que des membres des professions de la santé.
Diverses personnes ont participé à ces séminaires au fil des ans, notamment :

  • D. Aleman (Université de Toronto);
  • M. Bégin (Ancienne ministre de la Santé);
  • C. Bennett (Ancienne ministre d’État à la Santé publique);
  • I. Bourgeault (École interdisciplinaire des sciences de la santé, Université d'Ottawa);
  • M. L. Brandeau (Université Stanford);
  • D. Buckeridge (Chaire de recherche du Canada, Université McGill);
  • M. Boddy (Co-propriétaire et expert scientifique en chef, Adventium Labs);
  • L. Calder (Scientifique en épidémiologie clinique - Institut de recherche de l'Hôpital d'Ottawa Urgentologue - Hôpital d'Ottawa);
  • M. Carter (Université de Toronto);
  • B. Denton (North Carolina State University);
  • K. El Emam (Université d'Ottawa);
  • C. M. Flood (Chaire de recherche du Canada, Université de Toronto);
  • J. Forster (Hôpital d’Ottawa);
  • K. Frion (Directeur médical et chef - Médecine d'urgence pédiatrique, CHEO);
  • C. Grenier (Université d’Aix-Marseille III);
  • J. Grimshaw (Chaire de recherche du Canada, Université d’Ottawa);
  • W. E. Hogg (Conseiller principal en recherche, Institut de recherche Élisabeth-Bruyère);
  • W. Keon (Sénateur);
  • J. Kitts (Président-directeur général, Hôpital d’Ottawa);
  • R. Koppel (Université de Pennsylvanie);
  • K. Krawiec (Poznan University of Technology);
  • A. Langley (Service de l'enseignement du management, HEC Montréal);
  • B. Mareschal (Université libre de Bruxelles);
  • W. Oppenheim (Loyola Marymount University);
  • V. L. Patel (Académie de médecine de New York);
  • D. Potter (Premier vice-président de la Stratégie et de la Transformation, L'Hôpital d'Ottawa);
  • M. Rachlis (Analyste en politique de la santé);
  • M. C. Reddy (College of Information Sciences and Technology (IST));
  • R. Romanow (Commission sur l'avenir des soins de santé au Canada, Université de la Saskatchewan);
  • B. Rowe (Chaire de recherche du Canada, Université de l’Alberta);
  • S. Shechter (Université de la Colombie-Britannique);
  • E. H. Shortliffe (Université de l'État d'Arizona);
  • J. M. Shultz (Université de Miami);
  • V. Verter (Université McGill);
  • A. Wright (Harvard Medical School and Brigham and Women’s Hospital);
  • G. Zaric (Université Western Ontario).


Visitez le site Web de la Direction de la recherche pour une liste complète des activités.


Fermer