Passer au contenu principal

Mobiliser les investissements de R et D dans le domaine de l'enseignement supérieur

Margaret Dalziel Dans une recherche comparative subventionnée par le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) et Industrie Canada, la professeure Margaret Dalziel examinera l’état des connaissances et les pratiques exemplaires internationales qui ont trait à la mesure de l’impact des investissements de recherche et développement (R et D) dans le domaine de l’enseignement supérieur.

« La haute performance de la R et D dans le secteur de l’enseignement supérieur, combinée à de faibles taux de dépenses de R et D du secteur des entreprises et à un ralentissement de la productivité ont pour conséquence de multiplier les investissements dans la R et D du secteur de l’enseignement supérieur afin de stimuler l’innovation et la croissance économique », affirme Mme Dalziel, professeure agrégée en innovation et entrepreneuriat à l’École de gestion Telfer.

« À ce jour, le Canada a peu d’expérience dans l’évaluation de l’impact du transfert des connaissances de l’université vers l’industrie. Pour y parvenir, on met l’accent sur le développement de mesures valides et fiables en réponse aux ressources limitées du gouvernement et aux croissantes préoccupations liées à l’obligation de rendre des comptes. »

Mme Dalziel utilisera le montant de 17 500 $ qu’elle a reçu du programme de subventions de synthèse des connaissances du CRSH pour effectuer une revue systématique des stratégies de divers acteurs – au Canada et à l’étranger – qui visent à mesurer l’impact des investissements dans la R et D du secteur de l’enseignement supérieur en termes économiques et d’innovation. Elle présentera ses conclusions lors du prochain Congrès des sciences humaines (du 26 mai au 2 juin à Waterloo, Ontario).

Auteure de plusieurs articles sur le transfert des connaissances de l’université vers l’industrie et sur les intermédiaires de l’innovation et leur impact, Mme Dalziel, en 2012, siègera sur un comité d’expert du Conseil des académies canadiennes qui évaluera les incidences socio-économiques des investissements dans l’innovation.

Dernière mise à jour : 29 février 2012